Vous êtes ici
Accueil > Critiques > Être BRIGAND de Benoît Garnot

Être BRIGAND de Benoît Garnot

Être brigand du Moyen Âge à nos jours de Benoît Garnot. Collection  « Vies d’autrefois ». Armand Colin, 2013. 20 €

Être BRIGAND.  « Être brigand du Moyen Âge à nos jours » de Benoît Garnot.

Avec la collection « Vies d’autrefois » les éditions Armand Colin placent l’individu au cœur du sujet. Après deux premiers ouvrages, l’un consacré au soldat et l’autre au parlementaire, c’est au tour des brigands, sous la plume de Benoît Garnot, de faire l’objet d’une étude. Un défi que de couvrir une période aussi vaste, du Moyen Âge à nos jours. Pari réussi ! Partant des XIV-XVe siècles, où le terme de brigand acquiert son sens actuel, pour désigner celui qui s’accapare les biens d’autrui, l’auteur esquisse pour finir les contours des réseaux du grand banditisme au XXe siècle (Bande à Bonnot, Milieu, French Connection…).
Les choix sont clairement expliqués. D’abord, celui d’inscrire le travail dans les limites de l’espace français. Ensuite, la préférence qu’accorde Benoît Garnot à une approche qualitative plus que quantitative apparaît pleinement justifiée au regard de la problématique de la collection. Il ne faut pas s’attendre ici à un dénombrement des hommes, de leurs méfaits et châtiments. L’historien préfère sonder notre imaginaire social, dépeindre une véritable mythologie qui distingue bons et mauvais brigands avant de cerner les contours du brigandage « réel » tel qu’il fut, et, au risque de surprendre, tel qu’il est encore aujourd’hui sous l’apparence du « crime organisé ».
Benoît Garnot parvient ainsi à établir des continuités, à brosser un profil type. On y découvre les causes qui mènent au brigandage et à la formation des bandes. La vie des brigands est décrite dans tous ses aspects : objectifs, organisations, réseaux… Complet, le livre aborde aussi les réactions de la société à leur endroit (législation, répression…). Quelques documents, une bibliographie et un glossaire, placés en fin d’ouvrage, complètent l’ensemble avec bonheur. Quant à la matière de l’auteur, riche et variée, elle emprunte aussi bien à la justice, qu’à la littérature, le cinéma, la presse, l’iconographie et la mémoire des contemporains. Bref, sous la plume de Benoît Garnot, et ce n’est pas le moins savoureux, on découvre avec plaisir nombre de portraits hauts en couleurs dont certains furent idéalisés par la littérature ou le cinéma tels Marion du Faouët et Mandrin. Assurément, Benoît Garnot nous livre là un ouvrage qui se lit avec plaisir et dont l’érudition ravira ses lecteurs.

Être brigand du Moyen Âge à nos jours de Benoît Garnot. Collection « Vies d’autrefois ». Armand Colin, 2013. 20 €.

bouton-acheter-magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire


*

Haut