Vous êtes ici
Accueil > Anniversaire > Il y a 2000 ans, s’éteignait Auguste !

Il y a 2000 ans, s’éteignait Auguste !

Celui qui donna son nom à son siècle mourut un 19 août. C’était, presque jour pour jour, il y a 2 000 ans ! Célèbre, et pourtant largement méconnu du grand public, Auguste fonda l’Empire romain et connut un long règne (27 av. J.-C.-14 ap. J.-C.). Caius Octavius naquit le 23 septembre 63 av. J.-C., à Rome, sur le Mont Palatin. Raillé par Marc Antoine pour ses origines modestes, il appartenait néanmoins à une famille réputée pour son aisance et dont le prestige venait d’être récemment rehaussé par une habile politique matrimoniale. L’avenir d’Octave s’annonçait prometteur ! César, dont il était le petit-neveu, avait obtenu son élection au consulat pour l’année 59, tandis que son père, après avoir exercé la préture, l’une des magistratures du cursus honorum, était devenu gouverneur de Macédoine en 60-59. L’ascension d’Octave sera en réalité semée d’embûches. Le décès brutal de son père, en 58, entraîna le remariage de sa mère, Atia, et son installation dans le quartier des « Carènes », qu’habitait son beau-père. Ce n’était certes plus le Palatin, mais les nobles appréciaient l’endroit

 

En 53 av. J.-C., la mort de Crassus laissa Pompée et César dans un face à face dangereux pour la paix civile. La tension monta très vite entre les deux rivaux. Le destin d’Octave en fut marqué à jamais. Les hostilités commencèrent véritablement en 49. Pour autant, il ne prit pas part directement aux expéditions militaires menées en Afrique contre Pompée (46 av. J.-C.). En revanche, on le vit aux côtés de César en 45 dans les provinces ibériques. La même année, dans son testament, le dictateur adopta son petit-neveu et en fit son héritier. De ses trois mariages, César n’avait eu, en effet, aucun enfant. Dans l’immédiat, Octave prit le chemin d’Apollonie pour y parfaire son instruction militaire. Ce fut donc là, en Grèce, entre le 20 et le 27 mars 44 av. J.-C., qu’il apprit l’assassinat de son grand-oncle.

 

La situation était d’autant plus incertaine pour Octave que ce dernier ignorait les dispositions testamentaires de César ! Fallait-il revenir discrètement à Rome, comme l’y incitait sa mère, ou bien, au contraire, devait-il rassembler des troupes en Macédoine et revenir à Rome pour y châtier les criminels ? La prudence des conseils de sa mère et de son beau-père l’emporta dans son esprit. Tout se jouerait donc à Rome, mais, pour l’heure, mieux valait faire profil bas. Début avril, Octave s’embarqua pour l’Italie. A peine débarqué aux abords de Lupiae (aujourd’hui Lecce), on le mit au courant du contenu du testament de César et de sa nouvelle position. Dès lors, Octave voulut réclamer son héritage, quitte à oublier les conseils de prudence que continuaient de lui prodiguer sa mère et son beau-père. Il entreprit de se rendre à Rome, chez Marc Antoine, pour y revendiquer la succession de César et y solliciter son appui. Plus que tout, il lui fallait dénombrer au plus vite ses amis et partisans. La manne financière héritée de César lui fut précieuse pour…Lire la suite

bouton-acheter-magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

*

Haut