Vous êtes ici
Accueil > Actus > Toutânkhamon, le trésor du pharaon

Toutânkhamon, le trésor du pharaon

Exposition du 23 mars au 15 septembre 2019 à la Grande Halle de la Villette

Les trésors inestimables de Toutânkhamon de retour à Paris pour la première fois depuis plus de 50 ans grâce à l’exposition «Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon »À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau, l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » s’ouvrira à Paris le 23 mars 2019. Plus de cinquante ans après « l’exposition du siècle » – qui avait réuni plus de 1,2 million de visiteurs en 1967 à Paris – c’est l’occasion unique de redécouvrir l’histoire du plus célèbre des pharaons avant l’installation permanente de cette collection au sein du nouveau Grand Musée Égyptien du Caire.

Si les pharaons qui lui ont succédé ont failli réussir à effacer Toutânkhamon des livres d’histoire, la découverte de son tombeau intact en 1922 par l’archéologue et égyptologue britannique Howard Carter fit la une de la presse mondiale. Sans cette rencontre qui scella les destins des deux hommes que 3 400 ans séparaient, le pharaon de la XVIIIème dynastie aurait pu définitivement tomber dans l’oubli.

« Dans le cadre du centenaire de la découverte du tombeau de l’enfant roi, l’Égypte fait voyager 150 chefs-d’œuvre en tournée mondiale […] Nous vous invitons à les découvrir avant qu’ils ne retournent en Égypte » a déclaré le Dr Mostafa Waziry, Secrétaire Général du Conseil Suprême des Antiquités.

« En faisant revivre la légende du trésor du pharaon, la découverte du tombeau intact de Toutânkhamon il y a près d’un siècle a ravivé la passion pour l’Égypte et ses trésors enfouis. C’est un réel plaisir de collaborer au retour historique à Paris de Toutânkhamon et de ces objets d’une grande rareté qui ne manqueront pas d’émerveiller les nouvelles générations » a déclaré Vincent Rondot, directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre.Pour les anciens Égyptiens, la mort marque aussi une nouvelle naissance. Cette vie après la mort n’est cependant possible que si le corps est préservé et fait l’objet de rites appropriés. Ainsi, pour permettre cette renaissance et assurer la survie dans l’au-delà, les anciens Égyptiens ont mis en place tout un ensemble de rituels, d’objets, d’images et de textes que l’on retrouve à l’intérieur et sur les murs de la tombe. Les visiteurs de l’exposition suivront la traversée de Toutânkhamon vers la vie éternelle, découvrant au gré du parcours la fonction de chaque objet funéraire dans ce périlleux voyage ainsi que  l’histoire de l’une des découvertes majeures de l’archéologie moderne. En parcourant cette exposition, les visiteurs perpétueront la mémoire du pharaon et son immortalité.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

*

Haut